Aide ménagère

Sommaire

Faire appel aux services d'une aide-ménagère à domicile est l'un des services de l'aide à domicile au même titre que l'infirmière à domicile, l'assistante de vie, la garde de nuit, l'association de service à domicile, l'aide soignante à domicile ou encore l'hospitalisation à domicile.

L'aide-ménagère contribue au maintien à domicile des personnes dépendantes, âgées ou malades qui souhaitent pouvoir vivre sereinement chez elle en conservant leurs petites habitudes.

Beaucoup de personnes dépendantes, âgées ou handicapées souhaitant rester chez elle pour conserver leurs repères et leurs souvenirs, l'aide-ménagère et/ou femme de ménage permet :

L'aide-ménagère à domicile est donc au service de personnes dont l'état de dépendance ne leur permet :

  • ni de faire face aux tâches de la vie quotidienne ;
  • ni de procéder aux tâches d'hygiène et d'entretien de leur lieu de séjour.

Compétences et missions de l'aide-ménagère à domicile

L'aide-ménagère à domicile réalise essentiellement des tâches d'entretien, mais peut également aider à préparer des repas et faire des courses.

L'aide-ménagère à domicile effectue principalement des travaux d'entretien :

  • du logement en son entier : meubles, sols et surfaces, tapis, dépoussiérage...,
  • de la vaisselle et de tous les ustensiles et appareils de cuisine et/ou de stockage de l'alimentation,
  • des vêtements et sous-vêtements (lavage, repassage...).

Elle peut également être amenée à aider -ou réaliser seule- à la préparation des repas voire à participer aux courses alimentaires.

Dans tous les cas, l'aide-ménagère doit faire preuve de :

  • disponibilité ;
  • efficacité ;
  • rigueur notamment en considérant les impératifs de propreté liés à l'âge comme à la dépendance ;
  • bonne humeur et de chaleur humaine, particulièrement si la personne âgée est isolée et sans famille.

Comment recourir à une aide-ménagère à domicile ?

Il existe différentes possibilités pour recruter et salarier une aide-ménagère à domicile.

L'aide-ménagère à domicile qui intervient au domicile de la personne dépendante peut le faire dans plusieurs configurations.

Voici un tableau succinct indiquant ces différentes modalités :

Comment recourir à une aide-ménagère à domicile ?

Particulier employeur

  • L'aide-ménagère est recrutée, embauchée et salariée directement par la personne âgée (ou un de ses descendants) ;
  • La personne âgée choisit de gérer seule sa relation de travail avec l'aide-ménagère.

Association intermédiaire

  • Une association intermédiaire met en contact l'employeur et l'aide-ménagère ;
  • Ensuite, celle-ci est embauchée et salariée directement par la personne âgée (ou un de ses descendants).

Entreprise mandataire

  • Une entreprise mandataire est chargée d'assurer pour le compte de la personne âgée et dans le cadre d'un contrat de mandat (ayant donné lieu à devis préalable) toutes les démarches et formalités administratives et juridiques liées à l'emploi de l'aide-ménagère (du recrutement au licenciement en passant par la paie) ;
  • L'aide-ménagère est embauchée et salariée directement par la personne âgée (ou un de ses descendants).

Entreprise ou association prestataire

  • Mise à disposition de la personne âgée par une association ou une entreprise prestataire dans le cadre d'un contrat de prestation de service (ayant donné lieu à devis préalable) ;
  • L'association ou l'entreprise a, seule, la qualité d'employeur de l'aide-ménagère.

Collectivité locale

Mise à disposition de la personne âgée par une collectivité locale.

Lire l'article

Aide-ménagère : au minimum 9,03 € brut de l'heure

L'aide-ménagère à domicile doit être embauchée au minimum selon le niveau 1 de la classification conventionnelle.

La Convention collective applicable à la relation de travail entre une aide-ménagère salariée d'un employeur particulier et celui-ci est celle des salariés du particulier employeur.

Cette convention prévoit que l'aide-ménagère à domicile doit bénéficier d'une position minimum de niveau 1 en matière de classification d'emploi.

Par suite, son salaire minimum horaire brut est de 9,03 €.

L'exercice de ce type de fonctions n'est conditionné :

  • ni à la possession d'un diplôme d'État ;
  • ni à celle d'une quelconque certification reconnue au niveau de la branche professionnelle.

Cependant, il nécessite une connaissance des besoins des personnes âgées dépendantes ainsi qu'une expérience certaine du service à leur rendre.

Formation pour devenir aide-ménagère

Si vous appréciez le contact humain et que vous souhaitez aider les personnes âgées en situation de handicap ou de perte d’autonomie, ce métier est fait pour vous.

Bien qu’il soit accessible sans formation particulière, il est recommandé d’obtenir, au minimum, un CAP Maintenance et Hygiène de locaux, un bac pro Hygiène et Environnement ou un BTS Hygiène Propreté Environnement.

Bon à savoir : Dans certaines grandes métropoles, les aides-ménagères sont très demandées. C’est le cas à Paris ou à Marseille par exemple, et ce peu importe l’arrondissement concerné.

Pour résumer le rôle des aides-ménagères à domicile

Les aides-ménagères à domicile sont des personnes dont le rôle est de faciliter la vie de personnes en situation de dépendance.

On estime à tort que seules les personnes âgées peuvent faire appel aux aides-ménagères, mais le dispositif est également accessible aux personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie.

À ce titre, sachez qu’une femme enceinte subissant une grossesse difficile peut demander le soutien d’une aide-ménagère dans ses tâches quotidiennes (ménage et nettoyage du logement, courses, repassage du linge, repas, conseil et accompagnement pour les démarches administratives, nounou pour garder les enfants…). Dans certains cas, cette prestation se prolonge après l’accouchement. Si vous êtes bénéficiaire de l’allocation de la Caisse d’Allocations Familiales, renseignez-vous auprès de la CAF votre département pour en savoir plus.

Le dispositif concerne aussi les personnes en arrêt de travail ou bénéficiant d’un congé longue maladie, si l’Assurance Maladie estime qu’elles ne peuvent plus assumer certaines tâches quotidiennes (ménage et nettoyage du logement, sorties pour aller faire la cour…). Si vous vous trouvez dans ce type de situation et que vous estimez avoir perdu en autonomie, prenez contact avec l’Assurance Maladie de votre département afin de bénéficier d’aide à domicile pendant plusieurs mois.

Dans tous les cas, une aide-ménagère est capable d’apporter du réconfort et du soutien aux personnes qui le souhaitent. C’est d’ailleurs un important volet de leur travail (en plus de la réalisation des tâches et des prestations citées précédemment). Si besoin, ces professionnels sont de bon conseil pour accompagner les personnes à la santé fragile afin de leur permettre de retrouver une certaine autonomie.

Bon à savoir : Si vous embauchez une aide-ménagère pour le nettoyage de votre logement, le repassage de votre linge ou pour garder vos enfants, vous profitez d’un crédit d’impôt de 50% sur les dépenses effectivement supportées. Cela concerne aussi les ascendants bénéficiaires de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).

Il est aussi intéressant de noter que le conseil départemental de votre commune de résidence peut vous octroyer ce type d’aide sociale si vous ne bénéficiez pas de l’APA, sous conditions d’âge et de ressources. Ainsi, si vous êtes en difficultés financières avec une santé fragile, il ne faut pas hésiter à vous rapprocher du bon organisme départemental pour vous faire aider.

Aussi dans la rubrique :

Les différents types de prestations à domicile

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider